[Vidéo] L'ENPJJ accueille une nouvelle génération de professionnels

130 éducateurs, 20 directeurs et 35 élèves de la CPI ont fait leur rentrée à l’ENPJJ.

[Vidéo] L'ENPJJ accueille une nouvelle génération de professionnels

Le jeudi 1er septembre, 130 éducateurs, 20 directeurs et 35 élèves de la Classe Préparatoire Intégrée ont fait leur rentrée à l’Ecole nationale de protection judiciaire de la jeunesse. Un événement à (re)découvrir en vidéo.

Jeudi 1er septembre, l’effervescence était à son comble au site central de l’Ecole nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ) à Roubaix. Les 130 éducateurs stagiaires de la promotion 16-18, les 20 directeurs stagiaires de la 25ème promotion et les 35 élèves de la 9èmeClasse préparatoire intégrée (CPI) ont fait leur (r)entrée dans les rangs de la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ).

Catherine SULTAN, DPJJ et Rosemonde DOIGNIES, directrice générale de l'ENPJJ, ont accueilli 130 éducateurs, 20 directeurs et 35 élèves de la classe préparatoire intégrée au site central - Roubaix - de l'ENPJJ.

Porter haut les valeurs de la République

Face à ces futurs professionnels rassemblés dans l’amphithéâtre, désireux « d’exercer un métier exigeant, qu’on ne pratique pas par hasard », Rosemonde DOIGNIES, directrice générale de l’ENPJJ, a salué les choix qui les ont conduits à intégrer l’Ecole. « Des choix qui vous inscrivent dans une dynamique dont je veux souligner les trois facettes essentielles : celle du service public, de l’éducation et du cadre judiciaire ».

Acteurs de justice, ces futurs professionnels au service de la jeunesse en difficulté auront à cœur de porter haut les valeurs de la République. La directrice générale a également insisté sur la portée de cet engagement personnel et de ces choix. « L’Ecole est là pour vous soutenir dans ce parcours et dans vos apprentissages. Car si l’engagement personnel est indispensable pour l’exercice de ces métiers, il ne peut rien sans un solide socle de connaissances. » Ce socle de connaissances sera délivré, à travers le cursus de formation, selon un principe central de professionnalisation.

Des choix pour la jeunesse, vers l’avenir

Catherine SULTAN, directrice de la PJJ (DPJJ), était présente pour accueillir « une nouvelle génération de professionnels, à l’appui de la mission qui lui est confiée », au sein d’une « administration éducative, tournée vers la jeunesse, vers l’avenir ». La DPJJ a également insisté sur les choix qui ont présidé à leur présence dans l’amphithéâtre. « Le choix de l’éducabilité, de l’éducation, de la solidarité, de la volonté de transmettre des valeurs – celles de la société – de  la responsabilité et d’une confiance entre les générations ». Des choix en relation avec « la générosité de la mission », au service de « l’âge de tous les possibles ». La DPJJ a également rappelé la responsabilité de l’ENPJJ, celle, dans le cadre de la formation initiale, « d’apporter les outils nécessaires à la construction d’une identité professionnelle et l’acquisition de savoirs et de compétences » et au-delà, « d’adapter la formation continue aux évolutions des missions et de leur environnement ».

 

La cérémonie d’installation des stagiaires s’est achevée par la projection, en avant-première, d’un film relatif aux manifestations nationales portées par la PJJ, à l’instar des Parcours du goût, du Challenge Michelet, ou encore de Rêves de Gosse. Une présentation générale de l’Ecole et de ses composantes a mis un terme à cette première journée d’accueil et de démarrage de la formation que suivront les éducateurs et directeurs stagiaires au cours des 2 années à venir.