L’Ecole nationale de protection judiciaire de la jeunesse

L'ENPJJ, école du ministère de la Justice, assure des missions de formation et développe des activités de recherche, de documentation et d'édition.

L’Ecole nationale de protection judiciaire de la jeunesse

Panoramique extérieur de l’ENPJJ, vue du jardin

L’École nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ) a pour mission principale la formation professionnelle tout au long de la vie des personnels de la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ). Elle développe également des activités de recherche, de documentation et d’édition. Toutes ces activités concourent à affirmer son expertise dans le champ de la protection judiciaire de la jeunesse et des métiers du travail social.

>> Télécharger la plaquette de présentation <<

Une école du ministère de la justice

L’ENPJJ est un service à compétence national (SACN) de la Direction de la Protection judiciaire de la Jeunesse (DPJJ). La DPJJ, direction opérationnelle du ministère de la Justice, est en charge « de l’ensemble des questions intéressant la justice des mineurs et de la concertation entre les institutions intervenant à ce titre ».

Une organisation au service de ses missions

L’ENPJJ se compose d’un site central, situé à Roubaix, de 9 pôles territoriaux de formation (PTF) en métropole et de 2 missions ultra-marines. Au sein du site central et sous le pilotage de la direction générale, trois services œuvrent à la réussite des missions de l’Ecole :

  • le service de la formation (SF) ;
  • le service de la recherche et de la documentation (SRD) ;
  • le secrétariat général (SG).

Une mission de formation professionnelle tout au long de la vie

L’ENPJJ est en charge de la formation initiale et de la formation continue de l’ensemble des personnels de la PJJ. Les formations dispensées à l’ENPJJ recouvrent des domaines variés, tels que le droit, la sociologie, la philosophie, la pédagogie, la psychologie ou encore le management public.

Des activités au service d’un rayonnement intellectuel

L’articulation entre recherche et formation est l’une des clés de voûte de l’Ecole. Au travers de toutes ses activités, l’Ecole a le souci d’enrichir et de valoriser l’ensemble des ressources qu’elle capitalise de longue date. La production de travaux de recherches et l’édition de revues participent spécifiquement à l’enrichissement de son capital intellectuel. La médiathèque, les archives et le centre d’exposition sont autant de vecteurs pour enrichir ce capital et le valoriser. Les documents pédagogiques produits sont autant de ressources essentielles qu’il faut veiller à diffuser, conserver et partager.

Une école de réseaux et partenariats

L’ENPJJ développe une relation privilégiée avec l’Ecole Nationale de la Magistrature, l’Ecole Nationale de l’Administration Pénitentiaire et l’Ecole Nationale des Greffes. Elle partage avec ses trois consœurs ses expertises en termes de formation. Dispositifs et méthodes pédagogiques, intervenants, ressources documentaires et didactiques sont ainsi partagés.

Depuis le milieu des années 90, l’ENPJJ fait partie intégrante du Réseau des Ecoles de Service Public. Ce réseau, sur le point d’évoluer vers un statut associatif, a pour fonction de promouvoir la réflexion entre ses membres, le partage d’informations et l’organisation de formations communes.

Au-delà des écoles du ministère de la Justice ou de l'ensemble de la fonction publique, l'ENPJJ entretient un partenariat avec les universités Lille 2 et Lille 3, pour le site central, mais aussi d’autres universités au niveau des territoires. La convergence de partenaires autour de la formation et de la recherche en travail social permet en outre une mutualisation des ressources intellectuelles, facteur d’enrichissement supplémentaire pour les stagiaires en formation.

L’ENPJJ développe l’ouverture de son offre de formation aux acteurs de la justice des mineurs, de la protection de l’enfance et du secteur associatif habilité (SAH).

Une école ouverte sur le monde

L’ENPJJ développe une politique d’ouverture tant en Europe qu’à l’échelle internationale :

  • inscrite au sein de l’espace de réflexion européen, son action se manifeste notamment par des échanges de stagiaires ou par la découverte des élèves de l’ENPJJ d’autres systèmes de prise en charge dans le  cadre de stages de formation ;
  • sur le plan international, l’ENPJJ intervient également pour former des éducateurs (ex : Haïti, 2011) ou les personnels en charge de les former (Côte d’Ivoire, Tunisie). Elle renforce son action par l’accueil de délégations étrangères (Côte d’Ivoire, 2012).

Le prisme de la recherche, à travers des publications, des séminaires ou des colloques (ex : à l’Université fédérale rurale de Rio de Janeiro en août 2012, à l’Université de Montréal, Carrefour des Arts et des Sciences en septembre 2013), participe également à cette ouverture internationale.

Chiffres-clés

Au sein de l’ENPJJ, 150 professionnels dont 70 formateurs sont destinés à l'encadrement et à la formation des stagiaires. Annuellement,  plus de 500 stagiaires formés en formation statutaire et plus de 5000 en formation continue sur les 8500 agents que compte la PJJ constituent plus de 100 000 journées/stagiaires de formation.

Le projet d’établissement : un socle de références

Visuel du projet d'établissement 2012-2014 de l'ENPJJEngagée dans une démarche d’amélioration continue, l’ENPJJ s’évertue à favoriser l’accueil des stagiaires en formation et à garantir des conditions de travail optimales pour les professionnels qui incarnent la mission de formation à la Protection judiciaire de la jeunesse.

Le projet d’établissement de l’école s’inscrit dans cette dynamique d’amélioration, de projection et d’évaluation. Il favorise le pilotage de l’Ecole et se décline :
- à travers un document socle qui précise son histoire, son cœur de mission, réaffirme ses valeurs, défend ses principes pédagogiques ou encore explique son mode d’organisation et de fonctionnement ;
- en fiches-actions destinées à clarifier la progression de ses objectifs de développement orientés autour de quatre axes stratégiques.
Ce socle de référence, pensé pour les personnels de l’Ecole s’inscrit dans une démarche d’évaluation participative.

Télécharger la plaquette de présentation du projet d’établissement