L’ENPJJ, un acteur majeur de l’édition en sciences humaines et sociales

Grâce à son activité d’édition, l’ENPJJ diffuse des connaissances et valorise des expériences professionnelles. Elle assure la présence et la visibilité de la PJJ et de l’ENPJJ dans le champ des revues de sciences humaines et sociales.

L’ENPJJ, un acteur majeur de l’édition en sciences humaines et sociales

Grâce à son activité d’édition, l’ENPJJ diffuse des connaissances et valorise des expériences professionnelles. Elle assure la présence et la visibilité de la PJJ et de l’ENPJJ dans le champ des revues de sciences humaines et sociales.

En lien direct avec le travail de recherche à l’ENPJJ, l’activité d’édition valorise les connaissances  produites par les chercheurs mais aussi les expériences des professionnels du secteur. Cela permet d’enrichir les contenus de formation Exemplaires du 57ème numéro des Cahiers Dynamiques, consacré à l’interculturalitémais aussi de donner aux professionnels de la PJJ des outils de réflexion pour mener au mieux leur mission auprès des jeunes.

Quatre publications servent ces objectifs :

  • Les Cahiers dynamiques : revue professionnelle de la PJJ ;
  • Sociétés et jeunesses en difficulté (SEJED;
  • La revue d’histoire de l’enfance irrégulière (RHEI) ;
  • À claire voie (ACV: le blog de veille scientifique.

À travers ces publications, l’édition contribue également à la production de contenus et à la valorisation des recherches, études et innovations développées dans le champ de la PJJ, de la protection de l’enfance et de la prise en charge des jeunes en difficulté.

L’activité s’appuie sur une équipe constituée de professionnels qualifiés aux profils complémentaires : des rédacteurs en chef et rédacteurs en chef adjoints (chercheurs de l’ENPJJ) dont les domaines de compétences, champs de recherche et disciplines universitaires (philosophie, sociologie, sciences de l’éducation, histoire, sciences de l’information et de la communication, droit. ) garantissent la ligne éditoriale et la pertinence des publications, et deux chargés d’édition spécialistes des médias de la communication scientifique.