Thomas LÉONARD

Page professionnelle de Thomas LÉONARD, chercheur en sociologie à l'ENPJJ

Thomas LÉONARD

Thomas LÉONARD, chercheur en sociologie à l'ENPJJThomas.leonard(at)justice.fr

Chercheur en sociologie

Membre du Centre d'Études et de Recherches Administratives, Politiques et Sociales (CERAPS), Université de Lille

Domaines de recherche

  • Sociologie du droit et de la justice
  • Sociologie des magistrats
  • Sociologie des usages du numérique
  • Sociologie de la nouvelle gestion publique
  • Analyse des inégalités judiciaires

Principales publications

Revues à comité de lecture

- « Une quantification des effets des réorganisations managériales sur les destinées pénales des prévenus », Déviance & Société, Vol.42, 2018, p. 173-205.

- Avec Jean-Gabriel Contamin et Thomas Soubiran, « Les transformations des comportements politiques au prisme de l'e-pétitionnement : potentialités et limites d’un dispositif d’étude pluridisciplinaire », Réseaux, n°204, 2017, p. 97-131.

- Avec Clément Desrumaux, « ''Des pratiques conformes à la tradition locale''. Le recours au tribunal administratif dans la structuration du jeu politique lors des élections dans le Nord (1988-2008) », Genèses, n°102, 2016, p. 24-46.

- « L'intensification du stigmate des « banlieues » lors du processus pénal. Le cas de la métropole lilloise (2000-2009) », Urbanités, n°6, 2015. / Lire en ligne

- avec Hakim Bellebna et Gaëtan Cliquennois,« Management et système pénal. Présentation du dossier », Droit et société, n°90, 2015, p. 243-252.

- « La parole est à la défense », Le sociographe, n° 37, 2012, p. 93-101

-« Les territoires de la violence : les faits et leur répression par les tribunaux en France », Cycnos, 2011, n° 27, p. 87-104

- « Ces papiers qui font le jugement. Inégalités entre Français et étrangers en comparution immédiate », Champ pénal, Vol. VII, 2010. / Lire en ligne

Chapitre d’ouvrage

- avec Maxime Lelièvre, « Une femme peut-elle être jugée violente ? Les représentations de genre et les conditions de leur subversion lors des procès en comparution immédiate », in Cardi C., Pruvost G., Penser la violence des femmes, Paris, La découverte, 2012, p. 314-329

Rapport de recherche

- Avec Anne-Cécile Douillet, « Logiques, contraintes et effets du recours aux comparutions immédiates », réalisé pour le GIP Mission Droit et Justice, 2014, 222 p. / Lire en ligne