Organigramme et missions des services

L’organisation de l’ENPJJ s’articule autour de trois services, sous le management et le pilotage de la direction générale (DG) : le service de la formation (SF), le service de la recherche et de la documentation (SRD) et le secrétariat général (SG).

Organigramme et missions des services

Salle de classe / formation de l’Ecole nationale de protection judiciaire de la jeunesseL’organisation de l’ENPJJ s’articule autour de trois services, sous le management et le pilotage de la direction générale (DG) : le service de la formation (SF), le service de la recherche et de la documentation (SRD) et le secrétariat général (SG).

La direction générale assure le management et le pilotage de l’ENPJJ au regard de ses missions et des moyens qui lui sont alloués. Lui sont directement rattachés :

  • une magistrate, membre de l’équipe de direction, qui assure, sous l’autorité de la DG, une mission de conseil et d’expertise dans le domaine des enseignements du droit, de la recherche et de l’édition ;
  • une cellule communication, constituée d’une chargée de communication, responsable des missions « événementiel et communication » et d’un webmestre ;
  • une référente laïcité et citoyenneté ; en lien avec la mission nationale de veille et d’information (MNVI) de la DPJJ, elle veille à  l’adéquation des dispositifs de formation de l’Ecole à ses valeurs républicaines de laïcité et de citoyenneté ;
  • une unité d’appui à l’innovation pédagogique, chargée de l’innovation pédagogique, du déploiement des outils numériques de formation, de l’évaluation et de l’expertise de problématiques pédagogiques, ainsi que de la coopération internationale.

Le service de la formation (SF)

Le SF assure la cohérence et la qualité de la formation professionnelle tout au long de la vie. Il se compose en site central des pôles "formation statutaire" (PFS) et "formation continue et accompagnement des parcours professionnels" (PFCAPP), auxquels s'ajoutent 9 pôles territoriaux de formation en métropole et 2 antennes ultramarines. Une mission spécifique à la formation des cadres lui est directement rattachée.

La dimension internationale est valorisée non seulement à travers l’échange de connaissances et d’expériences, mais aussi par le biais de la recherche (séminaires, colloques et publications).

Le service de la recherche et de la documentation (SRD)

Les missions principales du SRD sont de :

  • mener des études et recherches issues du programme de recherche de la direction de la protection judiciaire de la jeunesse (DPJJ) ;
  • produire et valoriser des connaissances et des ressources utiles aux formations.

Panoramique intérieur de l’ENPJJLe SRD regroupe le secteur « Recherche et édition », le secteur « Documentation et médiathèque » et le Centre d’exposition historique (CEH).

Recherche et édition

Les objets de recherche portent essentiellement sur le droit des mineurs, la connaissance des publics et des pratiques professionnelles, les transformations des métiers et des identités ou encore la formation.

Ce secteur assure la publication des "Cahiers dynamiques" (revue professionnelle de la PJJ), "Sociétés et jeunesse en difficultés" (SEJED), la "Revue d'histoire de l'enfance irrégulière" (RHEI). Il participe également au suivi et à l'animation du carnet de veille en ligne A claire voie. Des séminaires, des colloques et des journées d'étude favorisent la valorisation de la recherche de l'ENPJJ dans le champ de la protection judiciaire de la jeunesse.

Documentation et médiathèque

La médiathèque propose une offre de ressources actualisée, enrichie et valorisée (plus de 80 000 ouvrages, 800 titres de revues). Elle participe activement à la valorisation du capital intellectuel de l’Ecole.

Accès au portail documentaire de la médiathèque.

Centre d’exposition historique

Créé en 2001 et situé à Savigny-sur-Orge, le CEH est dédié à l’histoire de l’enfance en justice aux XIXème et XXème siècles. Il assure une mission historique et pédagogique.

Le secrétariat général (SG)

Il est constitué de trois départements (logistique, affaires financières et ressources humaines) et champs d’expertise (contrôle de gestion, mobilité carrières). Le département logistique comporte un service informatique, un service multimédia, un service maintenance et celui des archives. Depuis le 1er septembre 2016, le département des ressources humaines est renforcé par une unité d’accompagnement des stagiaires (UAS).

 

Télécharger l'organigramme au format PDF